Romain Peli

romain-peli
Romain Peli

Conso”mets” & Les rois Faluchards

de Romain Peli (France)

Étudiant en troisième année à l’école de Photographie de Toulouse, l’ETPA, j’exploite mes études en Biologie à Bordeaux et en design de produit à Lyon afin de construire mon travail photographique. Ces deux domaines m’inspirent et me font réfléchir avant d’appuyer sur le déclencheur.
J’aime me positionner en observateur et tenter de montrer l’imperceptible. La biologie pour un amour de la nature et la curiosité puis le design de produit pour le désir de forme et d’esthétique à travers des constructions d’image.


Portfolio du workshop Documentaire avec Patrick Zachmann, Septembre 2014.

Revue écrite par JULIÁN DUEÑAS,
Directeur du magazine GEO

Cher Romain,

Quelle surprise! Après avoir été très pris par le bouclage du dernier GEO, numéro spécial sur les races autochtones espagnoles et avoir la chance de diriger une nouvelle revue appelée BEEF (jettes y un oeil, il y a de superbes photographies), je ne m’attendais pas à trouver un travail tel que le tien. En fait, je ne sais pas trop à quoi je m’attendais, peut être une série de photographies habituelles sur les questions de recyclage. Et comme on le sait, le processus complet, la cannette qui se transforme en cendrier, la capsule de café convertie en collier….et je me retrouve face à ton travail particulièrement intéressant.

Ce qui éveille le plus mon attention est la mise en scène. c’est à dire la façon avec laquelle tu te confrontes à la commande. Tu fais preuve d’une créativité très surprenante. Je considère que pour un photographe c’est aussi important que la maitrise de la technique. Et toi tu l’as. Beaucoup. De plus, tu fais preuve d’une bonne approche: tu constitues une stratégie de travail et tu la maintiens jusqu’à la fin. Tu joues avec les symétries, avec les matériaux, avec les formes. Tu établis systématiquement un même fond blanc pour toutes les images ce qui unifie la composition. Très bien, je te félicite sincèrement.

Cependant, je dois y mettre un bémol. Et pas des moindres, quel est le message que tu souhaites véhiculer? Après avoir vu toutes les images, m’être délecter avec les compositions et les formes, qui sont très bien faites et très attractives, la question du million emerge: que veux tu transmettre? Car il s’agit bel et bien de cela. L’image, au delà de sa dimension ludique et contemplative, doit avoir également une fin, un objectif, une raison. Et je connais la tienne car j’en ai été informé, mais ce que racontent tes images n’est pas clair pour moi; en tous cas pas d’une façon claire et évidente, pour celui qui visionne torn travail. Je répète: la présentation est fantastique, la disposition intéressante, la technique correcte, la créativité enviable, la conception du travail professionnelle…et le message?

Penses y bien, car le travail peut ^tre très bien fait mais si il n’y a pas e message ou qu ‘il nest pas clair, tout tes efforts ne serviront pas. Quand je regarde tes images, je ne sais pas si ce que j’ai devant moi es une composition avec des produits recyclés ou un exercice de géométrie. l’idée qu’il y a derrière m’échappe.

Enfin, nous pourrions parle run peu d’éclairage. Je pense que tu aurais pu tirer plus parti de ce dernier. Tu le maintiens uniforme dans toutes tes compositions, ce qui apporte un sens à ton travail, mais tu aurais pu l’améliorer beaucoup plus avec une meilleure utilisation de la lumière. C’est une idée.

Au sujet du deuxième travail, la série de portraits Les rois Faluchards, je note, comme dans le travail précédent, une façon de travail très bien définie. Et ceci est très bien. De la même façon que nus saurions reconnaître un écrivain par ses écrits, que nous ayons ou pas sa signature sous les yeux, nous devrions également être capables de reconnaitre un photographe par ses images. Je perçois en toi une continuité, une voix (ou un regard), bien défini. Et cela me plaît.

Il s’agit d’une composition bien amenée: même fond, même éclairage, même disposition des sujets. Parfait. Comme je te le disais, tu approches très bien tes travaux et tu les amènes au bout. Ceci est prometteur. Mais je crois que comme il m’est arrivé avec Consomets, tu aurais pu tirer plus parti de l’éclairage. En jouant un peu plus avec, les modèles pourraient nous en dire plus que ce qu’ils nous disent à l’heure actuelle.

Mais je te dis cela afin que tu t’améliores encore car de façon générale, tant d’un point de vue technique que d’un point de vue de la composition, tout ton travail est bon. Il est vrai que des deux compositions, je retiens ta stratégie de travail, tes approches. Si tu continus sur cette voie, et tu laisses aller ta créativité, en améliorant un peu les questions d’éclairage, je pense que tu peux réaliser des travaux extraordinaires. En avant!


Plus de portfolios

SOPHIE GLASSER -1

This is how it ...

de Sophie Glasser (France)

Bruno-01

UNE ABSENCE MOM...

de Bruno Mazodier (France)

Lydia1

A Woman through...

de Lydia Zhou (USA)

OcieBridwell-1

Beautiful Count...

de Ocie Bridwell (USA)

wouter01-20240625-IMG_4428

A day without a...

de Wouter Tuil (The Netherlands)

ODaly-1

The beginning o...

de Danielle O’Daly (USA)

Patricia_1

Abandonment/Lef...

de Patricia La Prairie (USA)

Jacque-1

Patine

de Jacque Rupp (USA)